Le 18e séminaire régional des praticiens de la Haute intensité de main-d’œuvre (Himo) se tiendra pour la première fois en Tunisie du 9 au 13 septembre 2019 au Palais des congrès à Tunis. Une trentaine de délégations comptant environ 500 hauts responsables gouvernementaux y participeront

L’événement panafricain sera organisé par le ministère du Développement et de la Coopération internationale en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (OIT). Une conférence de presse a été tenue, hier à cet effet, en présence du ministre du Développement et de la Coopération internationale M. Zied Laâdhari et le représentant du Bureau international du travail (BIT) en Alger M. Halim Hamzaoui, dans l’objectif de présenter le thème du séminaire.

Dans son mot de bienvenue, M. Zied Laâdhari a fait savoir que depuis sa création, qui remonte à de 1990, la communauté africaine procède tous les 18 mois à la désignation d’un pays pour accueillir cet événement panafricain. Le séminaire régional qui traite essentiellement des enjeux d’employabilité, du développement et du chômage dans les pays de la région, réunit des experts internationaux et des académiciens du travail, des planificateurs des politiques publiques et des hauts responsables gouvernementaux afin d’échanger les expériences et les connaissances relatives à la promotion du travail à haute intensité de main-d’œuvre (Himo) dans l’objectif de résoudre les problèmes du chômage dans la région.

Tabler sur les ODD

M. Laâdhari a noté que la nouvelle approche suivie par l’OIT dans ses stratégies élaborées dans le cadre de la promotion du travail (Himo) s’articule autour de deux principaux axes, à savoir les développements local et durable. Il a, en outre, affirmé que la 18e session traitera des moyens garantissant la création des postes d’emploi stables et pérennes. Une trentaine de délégations comptant environ 500 hauts responsables gouvernementaux y participeront.

De son côté, M. Halim Hamzaoui a affirmé  que le travail (Himo) représente la solution aux enjeux du chômage et de la création d’emplois productifs, intégrés et pérennes dans la région. A cet égard, il a affirmé que l’OIT a entamé durant l’année en cours, la mise en œuvre du programme de développement durable de l’ONU. «Pour atteindre les ODD (Objectifs du développement durable), il est question de puiser dans le potentiel et les ressources des régions » a-t-il souligné.

Il est à noter que la Himo est une approche d’intervention, notamment dans les travaux de construction, de production, de transformation, d’entretien, de services, qui vise à optimiser les ressources localement disponibles.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire