Une cérémonie de mariage organisée le 13 juin par un vendeur clandestin de boissons alcoolisées a réuni plus de 2.000 convives dont des agents de la Garde nationale dans le village de Ffajrya (délégation d’El Ala). Cette fête, qui a duré jusqu’à 5h00, a été animée par un chanteur populaire connu et sa troupe et tout le monde dansait, applaudissait et chantait à haute voix, et ce, malgré le couvre-feu et les consignes du confinement sanitaire ciblé. Une vraie inconscience dans un gouvernorat comme celle de Kairouan où la situation épidémiologique est de plus en plus grave et où les lits des établissements hospitaliers et des deux cliniques privées sont occupés.

Ainsi, durant les dernières vingt-quatre heures, sur les 538 tests PCR, 263 ont été déclarés positifs, soit un taux de positivité de 49%. En effet, malgré les consignes du confinement sanitaire ciblé, les citoyens continuent de se rassembler partout dans les marchés, les places publiques, les boulangeries, les cérémonies de fiançailles et de mariage, ainsi que devant les cafés transformés en lieux de rencontres, sur des briques rouges en guise de chaises !

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire