L’artiste a été sélectionné avec plus de 30 artistes d’Algérie, Liban, Chili, Hong Kong, Taïwan, Birmanie, Thaïlande, Russie, et France pour raconter 10 ans de révolutions, mouvements protestataires et rebelles dans le monde.

Othman Selmi est un auteur/illustrateur de bande dessinée, graphiste et directeur artistique tunisien. Diplômé de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Tunis, il commence sa carrière dans le domaine de la publicité, que l’on retrouve dans ses dessins, avant de se consacrer à plein temps à sa propre création. La bande dessinée y occupe une place centrale, faisant de lui l’une des signatures les plus en vue de la scène tunisienne. Outre sa Tunisie natale, ses travaux ont été publiés en Suisse, en Italie, au Liban, en France et aux États-Unis. Sa signature se distingue par des traits précis, une palette affirmée, de l’humour intelligent et un trait engagé. Entre autres récentes expositions et autres réalisations, il a présenté des planches, les 12 et 13 juin derniers, dans «Interruption», une exposition collective de BD organisée dans le cadre de la 16e édition du festival Lyon BD. L’événement rend hommage aux artistes militants qui participent aux différents mouvements de contestations dans leurs pays, en exposant leurs regards dessinés sur les mouvements pro démocraties. «Une rétrospective inédite et indispensable qui présente le travail d’une trentaine d’artistes et rappelle, s’il en est encore besoin, que la démocratie et la liberté d’expression restent toujours à défendre», notent les organisateurs.

Othman Selmi a été sélectionné avec plus de 30 artistes d’Algérie, Liban, Chili, Hong Kong, Taïwan, Birmanie, Thaïlande, Russie, et France pour raconter 10 ans de révolutions, mouvements protestataires et rebelles dans le monde.

Pour ceux qui ne connaissent pas le festival, il a été créé en 2008 et se tient chaque année durant deux jours en juin à l’Hôtel de Ville de Lyon.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire