Bloqués depuis 13 mois, douze membres de l’équipage d’un pétrolier émirati en rade près du port commercial de Sfax ont été relâchés jeudi.
Le problème a été résolu suite à l’intervention de la Banque « Commercial Bank of Dubai (CBD) », créancier hypothécaire du navire.
La banque s’est engagée à régler les créances maritimes du bateau auprès des fournisseurs tunisiens, à verser les salaires de l’équipage et à chercher les mesures légales pour le retour des membres de l’équipage à leurs pays.
Les membres de l’équipage, originaires de pays asiatiques, ont salué toutes les parties intervenues pour régler la crise de ce navire de commerce dont la Tunisie, les Emirats Arabes Unis et la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF).
Le navire battant pavillon émirati est tombé en panne depuis mars 2018 près du port de Sfax et laissé en rade en mer sans qu’il soit réparé à cause de problèmes financiers auprès de son armateur (un Pakistanais).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire