Face à une USM qui n’a rien produit de spectaculaire, le CA a ramé mais a fini par s’imposer. Bien mérité.

Stade Hamadi-Agrebi de Radès. Temps chaud et humide. Pelouse en bon état. Assistance réduite (quota oblige). Club Africain-Union Sportive Monastirienne (0-0) (3-0 aux t.a.b.) Arbitrage de Youssef Srairi assisté par Aymen Ismail et Tarek Jelassi. Quatrième arbitre : Mourad Jerbi. Commissaire du match : Azouz Jalloul. Avertissements : Khalil Kassab et Fahmi Ben Romdhane.

CA :  Atef Dkhili (Seif Charfi), Skander Lâabidi, Bilel Ifa, Ghazi Abderrazzak (Rodrigue Kossi), Hamza Agrebi, Wissem Ben Yahia (capitaine) (Bassirou Compaoré), Ahmed Khalil, Khalil Kassab (Hamdi Laabidi), Yassine Chamakhi, Adem Taous (Zouheir Dhaouadi), Saber Khelifa.

USM : Bechir Ben Said, Zied Machmoum (capitaine), Fehmi Ben Romdhane, Mohamed Saghraoui, Fedi Arfaoui, Ameur Omrani (Hakim Tka), Roger Ahoulou (Hamza Khadhraoui), Houssem Tka (Hichem Baccar), Ellyes Jelassi, Youssef Abdelli (Junior Mbélé), Driss Mhirsi.

Après le retour sous conditions mais restreint du public, lors du grand format de la C1 entre l’EST et Al Ahly, ce fut au tour des fans du CA d’enregistrer leur « rentrée » face aux Bleus de Monastir, hier, et toujours à Radès dans le cadre du dernier carré de Dame Coupe. C’était aussi l’occasion pour les gars du Ribat et les préférés de Bab Jedid de jouer la « belle », sachant qu’en compétition locale, il y avait parité sur toute la ligne, les deux équipes s’étant imposées en championnat lors de leur double confrontation directe. Tournons la page de l’historique de cette saison entre les deux demi-finalistes et passons maintenant au déroulé du match et à la vérité du terrain. Le CA presse d’entrée, donne le ton et dicte le tempo via un Ahmed Khalil omniprésent sur le terrain jusque-là. Cependant, le CA a beau pousser et s’installer dans le giron adverse, les Usémistes ne laisseront rien filtrer, optant sur contre éclair par la suite, via des projections rapides, dont l’une d’elles aurait pu faire mouche par Fahmi Ben Romdhane, vers l’heure de jeu. Entretemps, Saber Khelifa et Wissem Ben Yahia se sont quant à eux heurtés à Bechir Ben Said, vigilants à souhait. On entame désormais la 40’ minute et le jeu devient de plus en plus musclé avec des interventions qui en disent long sur l’état d’esprit des 22 acteurs. Quatre minutes de temps additionnel n’apporteront rien de concret. Et on en restera là pour ce premier half.

L’USM fait de la résistance

De retour des vestiaires, l’USM revient avec de meilleures intentions et allume la première mèche par Driss Mhirsi, sans danger pour le CA. 50’, le CA se reprend et accélère la cadence dans la foulée. 52’, Taoues enveloppe sa frappe mais Bechir Ben Said s’envole et détourne en corner. 54’. Le même Ben Said gardera sa cage inviolée suite à un rush clubiste entamé par Wissem Ben Yahia. Le match s’emballe et le CA se rue corps et âme devant, alors que l’USM accuse le coup mais ne s’écroule pas. 75’, la balle de match échoie à Dhaouadi qui catapulte le cuir en pleine transversale suite à une lumineuse passe en retrait de Khalil Kassab. 87’, la domination stérile du CA nous dirige tout droit vers les prolongations, même si l’arbitre a de nouveau décrété quatre minutes de temps additionnel. 94’, Hamza Agrebi rate le K-O. suite à un centre millimétré de Zouheir Dhaouadi. Place aux prolongations. De nouveau, le CA domine et l’USM subit mais ne craque pas, grâce surtout à un gardien en état de grâce, comme en atteste sa parade suite au heading de Ahmed Khalil. C’est désormais le match des portiers d’ailleurs après que Dkhili a détourné la frappe croisée de Mhirsi en corner. Tout est désormais possible de part et d’autre. 104’, Zouheir Dhaouadi hérite d’un coup franc qu’il exécute lui-même et manque de peu de débloquer le résultat. Bechir Ben Said en a décidé ainsi encore une fois. Plus que cinq minutes avant de passer à la loterie des tirs au but. Le CA assiège les bases de l’USM sans résultat. 116’, Aloui fixe son vis-à-vis et décoche un tir qui manque le cadre. Le CA a eu chaud, à deux minutes de la fin, et passons maintenant aux penalties. Au final, le CA s’est montré adroit avec trois tirs bien bottés ( Dhaouadi, Ifa et Agrebi), alors que l’USM a manqué de justesse avec trois tirs ratés ! Place maintenant à l’apothéose entre deux habitués de l’épreuve.

Photo : M.Hmima
Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire