Soucis et difficultés persistantes constituent le lot quotidien des Aghlabides.

Fixée initialement pour le 20 juin courant, l’assemblée générale élective de La Chabiba a été reportée à une date ultérieure conformément aux décisions de la commission régionale de prévention des catastrophes naturelles. Si l’instance indépendante des élections de la JSK avait annoncé précédemment avoir retenu la seule liste candidate à la présidence du club à sa tête Béchir Lahmar, elle a rejeté la demande des candidats pour entamer leurs fonctions en attendant la tenue de l’AG élective. Cette situation a causé un vent de scepticisme dans les milieux kairouanais. Selon ses propos, le président du comité provisoire estime que la passation doit se faire avec le respect du règlement intérieur du club et la conformité avec la loi. Pour leur part, les candidats ont des soucis du rallongement du report. Et le porte-parole de la liste candidate Wajih Alouini d’expliquer : « Nous sommes conscients qu’une bonne préparation est indispensable pour se relancer dans les différentes sections, à savoir seniors football, handball et basket-ball. Les contrats des joueurs ont expiré et nous avons besoin de chercher des renforts. Nous avons contacté des éléments en attendant la finalisation de leur engagement. Le report imprévu à cause du covid a chambardé nos projets. Nous avons demandé au comité provisoire l’accord d’entamer la direction du club vu que notre liste est l’unique à présenter sa candidature, et  demandé également la tenue de l’AG élective en attendant une date ultérieure à l’AG évaluative. En revanche, notre demande a été rejetée. Nous sommes embarrassés par le manque de clarté des décisions et le flou concernant une nouvelle date des élections. »

Les membres de l’unique liste candidate espèrent un accord de principe avec l’instance indépendante aux élections pour préparer l’équipe et honorer ses engagements. Les chantiers qui attendent sont le recrutement de joueurs, la désignation d’un entraîneur d’expérience pour l’équipe de football en attendant la publication de la nouvelle date des élections, probablement à la fin du mois prochain. Bref, la situation actuelle de La Chabiba demande des décisions audacieuses pour l’intérêt du club afin d’éviter les erreurs des années précédents qui ont coûté très cher .

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire