L’affaire Boutman rattrape le Club Africain.

Du nouveau concernant le litige qui oppose le CA à l’attaquant Zinedine Boutman. La commission des litiges relevant de la Fifa a ainsi récemment enjoint le CA à verser à Nasr Husseïn Dey les 200 000 euros (660 000 dinars) que les Clubistes doivent au club algérien. Zinedine Boutman, enrôlé mais non qualifié pour le CA en été 2020, n’a disputé aucun match officiel avec les Clubistes et s’est engagé avec l’ESS  l’hiver dernier.

100% tunisien

Othman Najjar, désormais ex-entraîneur-adjoint de l’Espérance Sportive de Tunis, a récemment scellé un accord avec le club émirati Dibba Al Hisn (D2) pour veiller aux  destinées de l’équipe première. Othman Najjar aura pour collaborateurs trois de ses compatriotes, soit Kaïs Khalfa (entraîneur-adjoint), Anouar Ben Hamida (entraîneur des gardiens) et Moadh Hraoui (préparateur physique).

Rafik Mhamdi passe à l’ESHS

Entraîneur ponctuel de l’Etoile Sportive du Sahel, Rafik Mhamdi, a fini par changer d’air sans toutefois s’éloigner de la perle du Sahel. Le coach tunisien a ainsi paraphé un engagement avec l’Espoir Sportif Hammam-Sousse, promu en Ligue 1. A noter que Mhambi sera épaulé par les adjoints Bilel Bachouche et Skander Gardabbou, ainsi que par  l’entraîneur des gardiens, Mourad Selmi et les préparateurs physiques, Moez Slama et Mohamed Belhaj Ali. L’ES Hammam-Sousse reprendra les entraînements aujourd’hui du côté du stade Bouali Lahouar.

L’EST et l’ESS en Super Ligue continentale ?

La CAF de Patrice Motsepe pense sérieusement depuis peu à créer une nouvelle compétition interclubs qui rassemblera les 20 meilleurs clubs africains des 20 dernières années. Volet éventuels représentants tunisiens, outre l’Espérance Sportive de Tunis, l’Etoile Sportive du Sahel serait aussi sélectionnée.

Le CSHL touché par le coronavirus

Trois joueurs du Club Sportif d’Hammam-Lif ont récemment été touchés par le covid-19. Il s’agit de Hamza Sahli, Malek Doukali et Kacem Ouni. Sami Gafsi devra donc débuter la préparation des Verts sans ce trio.

Kaïs Yaâkoubi défend le bilan de Mouïne Châabani

Kaïs Yaâkoubi a défendu le bilan de l’entraineur « sang et or », Mouïne Châabani : « Il a obtenu le maximum et tiré le meilleur du groupe sous la main. Sauf que l’Espérance ne dispose pas actuellement de grands attaquants qui puissent percer et faire la différence. Abdelbasset, tout comme Tougui et les joueurs algériens de l’équipe, sont volontaires sans plus », a lancé l’ex- technicien du CAB.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire