Effusion de joie et de bonheur, frissons, mélange de cris et de pleurs à Kairouan à l’occasion de la proclamation des résultats de la première session du Bac. Et il faisait très chaud dans la cité aghlabide. De quoi suer pour de bon et endurer une chaleur d’un a genre dans la plupart des foyers. Réussite, rattrapage ou échec ont été rendus publics par SMS dès vendredi matin.

Des cris de joie et des yoyous fusaient de tous les côtés, des sanglots éclataient parfois. En somme, une atmosphère particulière où les félicitations ont redonné vie à une ville endeuillée par le décès, la semaine dernière, de 90 citoyens dont des nourrissons et des enfants souffrant de déficits immunitaires et qui n’ont pu survivre à la souche indienne mutante.

Dans la délégation de Chrarda, une dame âgée de 53 ans, Wafa Baâzaoui, et sa fille Ferdaous ont été toutes les deux admises au bac section Lettres.

Etant institutrice diplômée de l’Ecole normale depuis 3 ans, elle a voulu continuer des études universitaires qu’on lui a refusées. C’est pourquoi elle a décidé de tenter sa chance et de se présenter à cet examen qui lui ouvrirait, enfin, la voie du savoir.

Par ailleurs, beaucoup d’élèves lauréats que nous avons rencontrés nous disent qu’ils sont heureux de tourner définitivement la page du secondaire et d’avoir décroché le sésame pour intégrer la faculté.

Ainsi, Abir Harroun (une moyenne de 19 au bac technique), Firas Zaghdoudi (18,91, section mathématiques) et Eya Ben Saâd (18,18 section maths) nous interpellent : «La clé de notre réussite avec mention est due à la persévérance et au travail quotidien et continue avec une bonne gestion du temps consacré» aux révisions et aux loisirs. Cela sans oublier l’encadrement familial et scolaire et qui nous a aidés à gérer le stress d’une situation sanitaire alarmante et des conditions particulières dans lesquelles on a étudié, préparé et passé cet examen national.

Bravo aussi à tous nos enseignants qui nous ont aidés à avoir confiance en nous-mêmes et en nos capacités…».

Notons que le taux général de réussite dans tout le gouvernorat de Kairouan est de 39,67%. En outre, la région est classée 19e à l’échelle nationale.

Souhaitons bonne chance à tous les élèves ajournés à la session de contrôle.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. jean paul guet

    15/07/2021 à 10:36

    et si c etait la faute des enseignants sans jeu de mot

    Répondre

Laisser un commentaire