A propos des actions menées durant cette période du mois saint, le directeur régional du Commerce à Sfax, Faouzi Taleb, a indiqué que 227 brigades avaient opéré au quotidien, en plus de deux cellules permanentes au marché de gros et au marché de Bab Jébli, en étroite collaboration avec 56 équipes de sécuritaires appartenant aux corps de la police, de la garde nationale et de la police municipale.

Non affichage des prix, appareils de pesage non conformes….
Le bilan de 611 infractions se répartit en deux catégories. La première concerne celles en violation des règles de la loyauté des transactions qui représentent 64% du nombre total des infractions relevées. Les procès-verbaux dressés, dans le cadre de cette catégorie, sont relatifs au non-affichage des prix (392), à l’utilisation d’appareils de pesage non conformes à la réglementation en vigueur (87), en plus de ceux se rapportant à des infractions touchant à la facturation (233).
La deuxième catégorie, en l’occurrence celles concernant les dépassements des prix et la spéculation, représente 27 % du nombre total, soit 165 infractions, qui se déclinent comme suit: fruits et légumes (65), produits alimentaires (64), volailles et œufs (23) et hausse des prix (145).
A noter que la majorité des infractions concerne le secteur des produits agricoles frais (235), soit les produits suivants : fruits et légumes (130), volaille et œufs (62) viande rouge (22), poisson (41), alimentation générale (236) ainsi que le secteur des boulangeries et des pâtisseries (72). Pour ce qui est de la qualité et de la sécurité des produits, les équipes de contrôle économique ont relevé 28 infractions.

Produits impropres à la consommation
En matière de saisies pour des raisons spéculatives, les statistiques se présentent comme suit : huiles subventionnées (1.885 litres), lait subventionné (1.344 litres), farine subventionnée (300 kg), semoule et pâtes alimentaires (1.883 kg). Concernant les saisies de produits impropres à la consommation, les chiffres sont les suivants : noix (5 kg), chocolat (11,7 kg). D’autres saisies ont touché des produits dont la source est inconnue : 60 cartouches de tabac et 20 montres, et ce, dans le cadre des actions menées en étroite collaboration avec les services de douanes et les services de sûreté nationale.
Un tel bilan est de nature à refléter le haut degré de mobilisation des équipes de contrôle économique à Sfax à la disposition desquelles la direction régionale du commerce a mis tous les moyens qui sont en sa possession pour leur permettre d’accomplir leur travail dans les meilleures conditions possibles et mener à bien leur mission.

Charger plus d'articles
Charger plus par Taïeb LAJILI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *