Hamadi Daou débarqué. L’entraîneur serbe, Arsov, tient la corde

Le CSS ne semble pas porter sur la stabilité du staff technique cette année. A peine la saison achevée, avec à la clé une coupe de Tunisie glanée face au CA, et voilà que Hamadi Daou serait partant au moment même où les dirigeants sfaxiens sont à la recherche d’un entraîneur qui puisse mener à bon port l’équipe senior.

Des noms circulent depuis quelques jours à ce sujet, mais c’est le Serbe Dejan Arsov qui aurait les préférences du bureau de Moncef Khemakhem actuellement. Ex-sélectionneur des jeunes de Serbie, Arsov vient à peine de résilier son contrat avec le club libyen d’Al Ahli Benghazi.

En poste en Libye depuis l’année dernière, le coach serbe a dirigé 8 matchs de championnat libyen sans connaître de défaite. A son actif, aussi 5, matchs en Coupe de la CAF pour un bilan de 2 victoires, 3 nuls et une défaite. Pour revenir à Hamadi Daou, malgré un titre glané en fin de saison et donc une qualification pour la C3, il ne poursuivra pas l’aventure, tout comme le président de la section football, Moez Mestiri d’ailleurs.

Un air de déjà-vu au CSS puisque l’on se rappelle qu’en, début d’année, en février, Anis Boujelben avait été débarqué, alors que le CSS carburait à plein régime en championnat avec des victoires contre l’Espérance de Tunis, le Club Africain et l’Etoile Sportive du Sahel (excusez du peu !). Sauf que la sortie prématurée du Club Sportif Sfaxien en C1 avait eu raison du coach Boujelben. La suite, on la connaît. L’entraîneur espagnol, José Murcia Gonzalez, avait pris le relais, mais il a vite fait d’être remercié…

Okbi retrouve l’US Monastir

Le bureau des Bleus de Monastir devait organiser hier un point de presse pour introniser le plateau technique du club du Ribat et communiquer le programme de préparation et l’agenda de l’équipe première. Volet staff, c’est Mourad Okbi qui enregistrera son come-back et succèdera donc à Taoufik Zâaboub. Okbi, ex- coach de la JS Kairouan, a antérieurement veillé sur les destinées des Bleus en 2015. Il signera un engagement d’un an renouvelable.

CS Chebba : Bertrand Marchand s’inscrit dans la durée

Le Croissant Sportif de la Chebba a pratiquement précédé toutes les formations de l’élite volet préparation d’avantsaison, même s’il n’a pas encore « deux pieds » en Ligue 1. Ainsi, après avoir enrôlé le gardien Abdessalam Helaoui, l’exécutif du CSC a confirmé le technicien français Bertrand Marchand à son poste. Fortement sollicité par de grosses écuries en Tunisie, en Afrique, au Maghreb et même au Golfe, Marchand a préféré focaliser tout d’abord sur le projet pour lequel il a été engagé à Chebba.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire