Au moins 41 patients sont morts dans un violent incendie, lundi soir, dans l’unité Covid-19 de l’hôpital Al-Hussein de Nassiriya, dans le sud de l’Irak, selon un nouveau bilan du porte-parole des autorités sanitaires locales.

« Les victimes sont mortes brûlées et les recherches se poursuivent » a déclaré à l’AFP Haydar al-Zamili, précisant que l’unité comprenait 60 lits. L’incendie était toujours en cours, selon un correspondant de l’AFP.

Selon une source médicale, 16 patients ont pu être évacués de l’établissement en flammes.

En avril dernier, une tragédie similaire avait fait plus de 80 morts dans l’incendie d’un hôpital dédié au Covid-19 à Bagdad.

Source: Médias avec AFP

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire