La campagne de vaccination mixte entre les services de la santé militaire et la direction régionale de la Santé de Siliana, a démarré, ce jeudi, dans la délégation de Rouhia.

La campagne avait déjà commencé, lundi dernier, à Kesra.

Supervisant le lancement de la campagne de vaccination, le ministre de la Défense nationale, Brahim Bertégi, a fait part, dans une déclaration à la TAP, de la fierté de l’institution militaire d’appuyer les efforts colossaux du ministère de la Santé déployés dans le processus de vaccination.

Le ministre a rappelé que la campagne avait démarré à Kesra, gouvernerat de Siliana, en collaboration et en totale coordination avec le ministère de la Santé où les efforts ont été axés sur les zones rurales et les régions reculées, en donnant la priorité aux personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques.

Selon Bertégi, la vaccination sera progressivement étendue à tous les citoyens en priorisant la catégorie des plus de 50 ans, précisant que tout le gouvernorat bénéficiera de couverture vaccinale dans la limite des stocks de vaccins disponibles, notamment après l’arrivage de quantités importantes de vaccins.

Bertégi a, sur un autre plan, fait savoir que le processus de vaccination dans les rangs des militaires se poursuit en priorisant les unités de l’armée déployées dans les zones frontalières. Il a, toutefois, indiqué que le taux de couverture vaccinale pour les militaires reste faible.

Par ailleurs, le ministre de la Défense a salué le rôle des médias dans la couverture des campagnes de vaccination dans les régions grâce aux unités militaires mobiles, les appelant à continuer les campagnes de sensibilisation des citoyens à la vaccination.

De son côté, le Médecin Colonel Major Riadh Allani a indiqué que 1 300 personnes ont bénéficié de la vaccination à Kesra (non inscrits et en dehors des agglomérations), précisant que la tranche d’âge éligible à la vaccination a été baissée à 50 ans au lieu de 60 ans et ce, sur autorisation exceptionnelle du ministère de la Santé pour les unités mobiles uniquement.

Le ministre de la Défense s’est, à cette occasion, rendu aux centres de vaccination mobiles à Fondouk Debbich (école primaire) et au dispensaire de Bouajila ainsi qu’au centre de vaccination de l’Hôpital régional de Rouhia.

Il était accompagné du gouverneur de Siliana et du directeur régional de la Santé.

Il a été convenu de vacciner les habitants des délégations d’El Aroussa, Rouhia et Kesra pour les plus de 50 ans en raison du faible taux d’inscription et de vaccination dans ces délégations.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire