Sur un total de 38 546 candidats ajournés, 17 567 ont été admis à la session de contrôle du baccalauréat 2021, enregistrant, ainsi, soit un taux de réussite général de 45,57 % à la session de contrôle et de 57,52 % aux deux sessions (principale et contrôle), deux taux qui n’ont pas été enregistré depuis une vingtaine d’années, selon le directeur général des examens au ministère de l’Éducation, Omar Ouelbani.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ouelbani a fait savoir qu’au total 145 168 se sont inscrits cette année à l’examen du baccalauréat dont 136 242 ont passé les épreuves et 78 396 ont réussi rappelant qu’au cours des trois dernières années 2020, 2019 et 2018, le taux général de réussite au baccalauréat (session principale et de contrôle) a atteint respectivement à 42,13 pour cent, 45,62 pour cent et 41,72 pour cent

Il a, en outre, signalé que le taux de réussite le plus élevé, à la session de contrôle, a été enregistré dans la section Sport avec 59,50 pour cent, suivie de la section Sciences Expérimentales avec 59,18 pour cent, puis les Sciences Mathématiques avec 47,96 pour cent.

La section Économie et gestion a enregistré un taux de réussite de 45,55 pour cent, suivie de la section sciences techniques avec 44,34 pour cent, puis les sciences de l’informatique avec 38,64 et enfin la section lettre avec 35,64 pour cent.

Selon Ouelbani, 140 cas de fraude et d’inconduite ont été enregistrés lors de cette session. Il s’agit de 98 cas parmi les candidats des établissements publics, 16 parmi les candidats des établissements privés et 26 parmi les candidats individuels.

Le directeur général des examens a souligné que 18 délégations régionales ont enregistré un taux de réussite supérieur au taux national. Il s’agit de Sfax 1 (75,73 pour cent) et Sfax 2 (74,73 pour cent).

Au niveau des tentatives de fraude et d’inconduite au cours des deux sessions, 990 cas ont été enregistrés. La délégation régionale de l’éducation de Gafsa arrive en tête avec 209 cas, suivie de Sidi Bouzid avec 170 cas, puis Kasserine avec 108 cas et Nabeul avec 59 cas.

Ouelbani a noté que les cas de fraude ont diminué par rapport à l’année dernière qui a enregistré 1 557 cas. Dans ce contexte, il a estimé que le baccalauréat 2021 était exceptionnel aussi bien au niveau des résultats que de l’organisation.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire