Le nageur tunisien, champion olympique et du monde, Oussama Mellouli a annoncé, lundi, dans post publié sur son compte Facebook, qu’il renonçait à sa 6e participation aux jeux olympiques (Tokyo 2020+1) et qu’il prenait sa retraite internationale.

« Après un mois de calvaire, je perds tout espoir de réconciliation ou de gain de cause. J’ai donc décidé de prendre ma retraite des compétitions internationales et de boycotter les Jeux de Tokyo », a-t-il rédigé dans ce post.
Quelques jours auparavant, Mellouli avait déclaré le 14 juillet dernier en marge de la signature d’un contrat de sponsoring avec une institution privée, qu’il œuvrera à faire honneur au drapeau tunisien lors des olympiades de Tokyo, malgré les conditions difficile qu’il endure et notamment l’absence de tout soutien officiel dans sa préparation.
Il dénonce des conditions difficiles qu’il a qualifiées de « médiocres », ayant influé négativement sur le cours de sa préparation, en raison notamment, des litiges en suspens avec la fédération tunisienne de natation .

Le nageur tunisien dénonce, également, des tentatives de harcèlement dont il dit être la cible depuis 2017 et des accusations de trahison, de vol et de falsification proférées par des parties officielles .

La fédération tunisienne de natation avait, rappelle-t-on, déposé deux plaintes à l’encontre de Khedija Mellouli (Mère d’Oussama) pour falsification, et ce en 2017 et en 2018.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire