Il fait partie de cette diaspora tunisienne installée sur le vieux continent, qui a répondu à l’appel du cœur pour tendre la perche à son pays frappé de plein fouet par cet ennemi invisible. Originaire de Metlaoui, installé depuis 22 ans à Montreux en Suisse, à la tête d’une grande clinique multidisciplines, il se prépare à mettre sur pied un hôpital du jour à Gafsa pour venir épauler les efforts gigantesques fournis par les soldats en blouse blanche, il s’agit du Dr Najeh Farah. Le projet est né dès le déclenchement de la pandémie grâce à la sollicitude des initiateurs du projet qui ont fini par persuader ce messin. Il s’agit de Siwar Amaidia et Dr Khaled Sabri chef de service du SAMU 06.

Dr Najeh Farah n’est pas à sa première prouesse et depuis 2010 il a établi un (pont aérien) avec son pays d’origine. Rien que pour l’année dernière, il a fait don au gouvernorat de Kairouan d’appareils médicaux et 3 ambulances équipées ont profité au gouvernorat de Tozeur et la liste est longue. Certes l’hôpital du jour ne peut en aucun cas suppléer le service covid mais il s’agit d’une solution de rechange lorsque la capacité d’accueil à l’hôpital est atteinte pour les patients (covid+) nécessitant de l’oxygénothérapie. Une éventualité à prendre en considération pour le gouvernorat de Gafsa dont les chiffres commencent à donner un pincement au cœur.

L’écho a retenti auprès des autorités régionales qui ont apporté de l’eau au moulin : conseil régional, direction régionale de la santé et conseil municipal. Dans quelques jours l’hôpital du jour verra le jour.

L’aspect logistique de la réalisation est à mettre à l’actif d’un messin de la ville en l’occurrence Abdesselem Zidi qui fournira les cloisons de séparation et prendra en charge les besoins alimentaires du personnel exerçant à l’hôpital du jour qui élira domicile à la salle couverte de la ville.

Une première cargaison a été acheminée par avion vendredi dernier, il s’agit de (8 m3) de matériel qui en profiteront à Gafsa, Ben Guerdane, Jerba Midoun et El Ouerdenine. Le plus grand lot bénéficie à l’hôpital du jour de Gafsa. Il s’agit de 40 lits avec un éventuel extra de 10 autres, 20 concentrateurs d’O2, 1 appareil optiflow capable d’insuffler 120 l d’oxygène/mn, un brancard d’urgence et tout le matériel consommable. Il est à mentionner qu’une 2e cargaison sera acheminée vers la fin de la semaine prochaine. Dr Najeh Farah qui vient de rallier sa ville natale pour les fêtes de l’Aid aura à se concerter avec tous les intervenants pour peaufiner un projet qui a mis du temps pour se dessiner mais qui a mis en exergue la volonté remarquable et la confiance inébranlable de tous ceux qui ont mis la main dans le plat.

Respect and proudly…

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire