Le siège régional du parti Ennahdha à Jendouba a été saccagé, dans la nuit de dimanche, par des groupes de jeunes manifestants.

L’opération du saccage du bureau régional a été suivie par des citoyens qui ont scandé des slogans à l’encontre du parti en brandissant le drapeau tunisien. Les manifestants ont ensuite incendié des documents et des équipements bureautiques appartenant au parti Ennahdha.

Par ailleurs, des actes de vandalisme et de pillage ont touché des commerces de la ville de Jendouba, dimanche soir, à l’instar du Magasin Général où des produits alimentaires et des équipements électroniques ont été volés, a fait savoir à l’agence TAP le directeur du magasin.

À noter, des mouvements de festivité ont été observés, lundi, dans les différentes régions du gouvernorat en réaction aux mesures prises, dimanche, par le président de la République.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire