Le Collectif de défense de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a annoncé avoir adressé une lettre ouverte en quatre langues à plus de 120 parlements dans le monde et instances législatives régionales et internationales, dans laquelle, il a exigé un audit sur la fortune du président du mouvement Ennhadha Rached Ghannouchi.

Dans cette lettre, le Collectif de défense a également invité les parlements du monde à ne plus coopérer avec Rached Ghannouchi en sa qualité du président du parlement tunisien.

Au cours d’un point de presse tenu ce mercredi à Tunis à l’occasion de la commémoration du 8e anniversaire de l’assassinat de Mohamed Brahmi (25 juillet 2013), le Collectif de défense affirme disposer de plus 110 documents et photos collectées à l’issue d’une bataille judiciaire qui a duré huit ans.

Le Collectif de défense Belaid-Brahmi a évoqué des accusations relatives à l’appareil secret du mouvement Ennahdha qui serait derrière les assassinats politiques en Tunisie, selon le Collectif.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire