Lors  la réunion avec le ministère du Commerce, on a évoqué la constitution d’une équipe de travail regroupant les représentants, les raffineurs, les conditionneurs et les commerçants de gros ainsi que l’administration rattachée au ministère.

Le ministre du Commerce et du Développement des exportations s’est réuni, récemment, avec les différents intervenants dans la filière de l’huile compensée dont les raffineurs, les conditionneurs et vendeurs de gros. On a abordé, au cours de la réunion, les problématiques urgentes qui menacent la poursuite de leur activité.

Le  ministre a souligné que cette réunion ne vise pas à trouver des solutions aux difficultés conjoncturelles mais aussi à traiter la filière dans son ensemble en commençant par l’Office de l’Huile jusqu’aux consommateurs.

Effectuer les réformes nécessaires

Le but est de garantir la sécurité alimentaire des citoyens tunisiens pour ce produit et de tout autre produit de consommation. Lors de la réunion, on a évoqué la constitution d’une équipe de travail regroupant les représentants, les raffineurs, les conditionneurs et les commerçants de gros ainsi que l’administration rattachée au ministère. Le but est de présenter une conception commune pour passer à une filière durable et complémentaire capable d’assumer son rôle économique et social dans les meilleures conditions. Les participants ont proposé d’élaborer une vision des procédures accompagnatrices de cette transition qui va garantir la disponibilité de ce produit. D’où la nécessité d’effectuer les réformes nécessaires au niveau de la filière en termes de qualité et de conditionnement et autres, en tenant compte des intérêts de toutes les parties prenantes.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire