Le retour aux entraînements est timide, en attendant mieux…

C’est dans les moments difficiles qu’on retrouve les vrais supporters. C’est le cas pour les partisans du club aghlabide qui, face au retard considérable dans le démarrage de la préparation à cause du «vide administratif» dans lequel se trouve «la Chabiba», ont pris la louable initiative de faire appel aux autorités régionales et les responsables de la FTF pour nommer un nouveau comité provisoire en attendant la tenue d’une AG élective. C’est Alouini qui a pris la mission pour engager un entraîneur des séniors et préparer la prochaine saison. La reprise cette semaine est, certes, timide, mais elle a mis en exergue cet amour fou pour le club. Sous la houlette de l’enfant du club Othman Chehaïbi, l’équipe sénior aura une première phase de préparation à Kairouan pour opérer une revue de l’effectif avant de faire le tri des éléments qui seront retenus et ceux qui seront libérés avant l’engagement des nouvelles recrues. Le staff technique aura un œil sur les jeunes talents de la catégorie espoir appelés à monter à l’étage supérieur.
Pour leur part, les responsables multiplient les contacts pour finaliser les engagements de quelques joueurs désireux de rejoindre le groupe. Certains proches du club affirment que deux défenseurs, deux attaquants et un gardien sont attendus dans les prochains jours.

Alouini en plein chantier

En attendant la tenue de l’assemblée générale élective programmée prochainement, le président du comité provisoire Fateh Alouini a annoncé la composition de son équipe dirigeante. La liste enregistre plusieurs noms d’anciens dirigeants qui ont assuré un travail respectable dans le passé, à l’instar de Dehlab, Laâbidi, Jemal et autres. Le retour de ces dirigeants est vivement souhaité par les supporters, qui estiment que le club a besoin de discipline et des dirigeants d’expérience pour retrouver ses repères.

Un œil sur les jeunes

Othman Chehaïbi assure le rôle d’entraîneur principal et sera assisté par d’autres enfants du club. Il est également le manager général suite à l’accord des dirigeants aghlabides. Il a commencé par revisiter le staff technique des jeunes pour assurer un travail sur des bases solides. Selon Chehaïbi, l’équipe est en panne au niveau des jeunes à cause de la modestie d’un travail assuré et le rendement timide des entraîneurs méconnus. Les jeunes de la «Chabiba» ont besoin de travail spécifique pour enfanter d’autres talents comme c’était par le passé avec Chermiti, Ouertani, Bennaser, Badra, Rafraf et bien d’autres.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire