Le ministère du Commerce et du Développement des Exportations a annoncé mardi, avoir fixer des prix plafonds pour la vente des pommes de terre et des produits avicoles à partir du mercredi 1er septembre comme suit :

Pour les pommes de terre, les prix de vente dans les entrepôts sont fixés à 1,000 dinar le kilo, à 1,200 dinar le kilo pour la vente en gros et à 1,380 dinar le kilo pour la vente au public.

D’après un communiqué, il importe aux différents intervenants dans l’approvisionnement en pommes de terre, quelle que soit leur qualité d’assurer l’approvisionnement du marché et en quantité suffisante et de respecter la traçabilité légale des circuits de distribution tout en traitant exclusivement avec les circuits organisés.

Selon le communiqué, les propriétaires et transporteurs de pommes de terre sont tenus de montrer à chaque opération de contrôle, dans les entrepôts, sur les lieux de vente et pendant le transport sur les routes, de montrer les documents prouvant la légalité de leur activité, ainsi que des documents prouvant que la transaction se passe dans le cadre des circuits organisés.

En ce qui concerne les produits avicoles, les prix de vente des poulets prêts à cuir (PAC), sont fixés à 6,000 dinars le kilo au niveau des abattoirs, à 6,900 dinars le kilo au niveau de vente au public, alors que l’escalope de dinde sera vendu à 11,700 dinars le kilo au niveau des abattoirs et à 13,500 dinars le kilo auprès du grand public.

La marge de bénéfice en détail pour les dérivés des poulets de chair a été fixée à 15%.

Les intervenants dans l’approvisionnement des produits avicoles, quelle que soit leur qualité ont le devoir eux aussi, d’assurer la régularité de l’approvisionnement du marché en quantité suffisante de ce produit et de respecter la traçabilité des circuits de distribution tout en s’assurant de légalité de la transaction dans le cadre des circuits organisés.

Toute transgression à cette décision amène le contrevenant à une poursuite judiciaire et partant à la punition selon les dispositions de la loi en vigueur.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Chevy

    31/08/2021 à 21:38

    Des fonctionnaires socialistes…c est pas ça être commercant

    Répondre

Laisser un commentaire