Le Pharco FC, prochaine destination du Clubiste sfaxien.

L’une des révélations clubistes sfaxiennes de l’exercice précédent va rejoindre le championnat égyptien. Il s’agit de Azmi Ghouma, jeune joueur de couloir âgé de 23 ans. Ce feu-follet latéral gauche, qui peut aussi évoluer dans une position plus avancée, va opter pour  Pharco FC en contrepartie de 350.000 dollars. Ghouma y rejoindra Kingsley Sokari. Le contrat en passe d’être signé sera assorti d’une clause qui prévoit 10%  (du montant) sur la revente en faveur du CSS. Une bonne affaire pour le CSS quoique ce talentueux  joueur ne puisse  que se bonifier au fil des années, prendre du galon et voir sa cote grimper à l’avenir.

Meziani reste à l’ESS

L’Etoile Sportive du Sahel tient à son  milieu offensif algérien Tayeb Meziani. Le contrat de ce dernier a ainsi été prolongé jusqu’en 2023. Il ne pouvait qu’en être ainsi à propos d’un joueur qui a pleinement donné satisfaction depuis ses premiers pas à l’ESS l’hiver dernier.

Amjed Rjili passe à l’ESHS

Le promu hammam-soussien poursuit ses emplettes depuis peu afin de renforcer un groupe qui va à nouveau évoluer dans la cour des grands. Le dernier recrutement en date met ainsi en lumière l’approche constructive d’un club qui recrute selon des postes précis à pourvoir. L’Espoir Sportif d’Hammam-Sousse, dirigé par Nawfel Chebil, a récemment enrôlé Amjed Rjili, désormais ancien arrière droit de l’ES Zarzis. Rjili rejoint le Gabonais Grege Oyoubi Oty (signataire d’un engagement de trois ans), Anas Sassi (transfuge de l’ESS) et Youssef  Ben Souda, lui aussi engagé pour trois saisons.

L’ESHS a, aussi, opté pour la continuité et la stabilité en reconduisant  les contrats de Hassine Chaïeb, Mohamed Amine Tritter, Ahmed Tangour, Skander Sghaïer et le mandat du gardien Moncef  Mouh.

Quid du passage de Sabo au CA ?

La résiliation unilatérale du contrat de Sabo avec le CAB lui permettra-t-elle d’être qualifié au profit du CA ? La direction cabiste affirme que ce transfert ne peut aboutir qu’après accord entre les deux clubs, alors que Sabo peut, quant à lui, obtenir un document confirmant la résiliation en question. On y verra plus clair prochainement quoique le joueur semble en règle du point de vue juridique. Sabo, milieu nigérien de 21 ans ayant évolué au sein des U20 de son pays, avait claqué la porte et rompu son engagement avec le CAB en raison du non-versement de quelque 40.000 dinars que lui doit le club nordiste.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire