De fortes pluies se sont abattues jeudi soir sur la ville de Dhehiba (gouvernorat de Tataouine) et les délégations avoisinantes.
Les rues de la ville ont été envahies par les eaux. Plusieurs oueds ont débordé dont l’oued Dhehiba, sans toutefois enregistrer des dégâts, a indiqué au correspondant de l’agence TAP dans la région, le délégué de Dhehiba, Rached Haddad.
Le délégué a appelé les habitants à faire preuve de prudence et à ne pas prendre des risques en traversant les oueds.
De son côté, le directeur régional de la Protection civile, le colonel Raouf Marouati a affirmé qu’aucune demande d’intervention n’est parvenue jusqu’à maintenant à la brigade de la protection civile qui suit de près la situation, a-t-il assuré.
Le trafic au niveau du poste frontalier Dhehiba-Wazen se poursuit normalement malgré les quantités de pluies enregistrées également au niveau de la zone frontalière du côté de la Libye.
Les habitants de la région se sont réjouis des pluies qui sont bénéfiques pour la saison des potirons, pour le stockage des eaux de pluie, pour l’alimentation de la nappe phréatique et pour l’irrigation des oliviers et des figuiers.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire