Le député à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dont les activités sont gelées depuis le 25 juillet 2021, Fouad Thameur a annoncé, mercredi, sa démission du parti Qalb Tounes.

Thameur a déclaré à l’agence avoir démissionné pour plusieurs raisons, citant l’intervention du président du bloc parlementaire de Qalb tounes, Oussema Khelifi lors de la Conférence mondiale des présidents de parlement qui se tient à Vienne les 7 et 8 septembre, au cours de laquelle il a appelé à l’ingérence étrangère dans des affaires internes.

« L’ingérence étrangère dans les affaires internes, est une ligne rouge à ne pas franchir », a-t-il dit.

Et d’expliquer que la situation au sein du parti Qalb Tounes en l’absence de toute volonté de réviser ses orientations ou de changer ses dirigeants a amené certains de ses adhérents à démissionner ou à suspendre leur adhésion.

Intervenant lors de la Conférence mondiale des présidents de parlement, Khelifi a appelé à la formation d’une délégation parlementaire pour se rendre en Tunisie et s’enquérir de la situation du parlement et des députés et prendre une position de soutien à la démocratie.

Dans une publication sur sa page Facebook, le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a affirmé avoir reçu une invitation de l’Union interparlementaire (UIP), pour participer aux travaux de la Conférence des présidents de parlement et prononcer une allocution.

Il a indiqué avoir désigné les deux députés Fathi Ayadi (Ennahdha) et Oussema Khelifi (Qalb Tounes) pour le représenter à cette échéance, au vu des conditions exceptionnelles que vit le pays.

La démission de Fouad Thameur s’ajoute à celles de Sadok Jebnoun, porte-parole de Qalb Tounes et des deux députés Chiraz Chebbi et Jaouhar Mghirbi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire