Cher

Badi

Après notre très cher Hédi, ton cousin, tu nous as aussi brusquement quittés. Tu es parti, un an déjà, pour un monde meilleur. Tu as laissé un vide immense auprès de ta famille et surtout auprès de ton épouse Sihem. Ami fidèle, sincère, honnête, discret et franc. Tu nous manques énormément, ya Chinka.

Brad (Hédi) et moi-même, nous évoquons souvent nos bons souvenirs communs. Nous ne t’oublierons pas. Tu es toujours présent parmi nous.

Qu’Allah le Tout-Puissant t’accorde Son infinie Miséricorde et que tous ceux qui t’ont aimé aient une pensée pour toi et récitent la Fatiha à ta mémoire.

Repose en paix cher Badi.

Mohamed Louati

et toute ta famille

Charger plus d'articles
Charger plus par Nécrologie La Presse
Charger plus dans Nécrologie

Laisser un commentaire