Afin de sensibiliser contre les filets fantômes, une forme très dangereuse de pollution plastique marine

Les villes de Tabarka et de Bizerte figurent parmi les escales de l’édition 2021, de la traversée en Méditerranée de «Blue Panda», voilier du Fonds mondial pour la nature (WWF) qui ambitionne de sensibiliser contre les filets fantômes.

Ainsi, le voilier ambassadeur du WWF sera accueilli au Port de Tabarka du 8 au 12 octobre et à la Marina de Bizerte, du 13 au 17 octobre 2021.

Les filets fantômes sont une forme très dangereuse de pollution plastique marine. Selon le rapport du WWF «Stop Ghost Gear» (Mettre fin aux filets fantômes), 5,7% de l’ensemble des filets de pêche, 8,6% des pièges et casiers et 29% de l’ensemble des fils de pêche utilisés dans le monde sont abandonnés, jetés ou perdus en mer. De la France à la Turquie, en passant par l’Italie et la Tunisie, le Blue Panda espère mobiliser un maximum de personnes autour de la nécessité de préserver la biodiversité marine. Parallèlement à ces escales, le WWF Tunisie organisera, pendant 10 jours, plusieurs activités de sensibilisation principalement avec la société civile, afin d’engager les populations à préserver la Méditerranée de la pollution plastique et des filets fantômes.

Toujours dans le cadre de l’initiative du Blue Panda, et en se référant aux témoignages des pêcheurs locaux, dont plusieurs ont signalé la présence de filets fantômes au niveau des fonds marins de Tabarka, dénonçant leur effets dévastateurs sur la pêche et plus généralement sur les stocks halieutiques de la région, le WWF Afrique du Nord vient de lancer un appel à consultations pour recruter une entreprise de services de plongée afin d’identifier dans un premier temps les sites de localisation des filets fantômes à Tabarka.

La tâche principale de cette entreprise sera de réaliser une série de prospections des fonds marins de Tabarka à la recherche de filets fantômes encore présents aux alentours de la Future Aire Marine et Côtière protégée de Tabarka, avec la possibilité d’élargir l’aire de recherche si les prospections ne sont pas concluantes.

Une cartographie des lieux de découverte de ces filets fantômes sera réalisée, avec une estimation de la quantité retrouvée de filets. Ces éléments seront intégrés dans la base de données «Global Ghost Gear», du WWF.

Dans un deuxième temps, cette entreprise/ consultant sera chargée d’assister l’équipe de «Blue Panda» pendant son séjour à Tabarka pour retrouver les filets abandonnés et veiller au bon déroulement de l’opération d’extraction et de stockage des filets à quai.

Pour la traversée de 2021, le Blue Panda poursuivra sa mission de plaidoyer pour sensibiliser les communautés locales et le grand public sur les enjeux environnementaux les plus importants de cette décennie, pour faire en sorte qu’au moins 30% de la Méditerranée soit effectivement protégée d’ici 2030, afin de restaurer la biodiversité marine et de reconstituer les stocks de poissons. Créée en 1961, l’organisation non gouvernementale internationale WWF dont la mission est de veiller à la protection de l’environnement et du développement durable, espère sensibiliser le grand public aux impacts de longues décennies de mauvaise exploitation et de pollution des richesses de la Méditerranée.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire