Selon les premières estimations, l’incendie qui s’est déclaré la veille de l’Aïd El Fitr dans la décharge de Borj Chakir s’est étendu sur 3 à 7 hectares.

La Confédération tunisienne des maires a exhorté hier le ministère des Affaires locales et de l’Environnement à promulguer un décret gouvernemental relatif à la coopération municipale et permettant une collecte plus efficace des ordures ménagères dans chaque gouvernorat, la création d’un point de traitement des déchets en énergies renouvelables dans le but d’améliorer la situation environnementale et sanitaire et générer des recettes plus importantes pour les municipalités.

Le président du bureau exécutif de la Confédération et maire de la municipalité de Raoued, Adnène Bouassida, a souligné à la correspondante de l’Agence TAP l’importance de la promulgation dudit décret, surtout après l’incendie qui s’est déclaré mardi dernier dans la décharge de Borj Chakir située à Sidi Hassine (gouvernorat de Tunis). Il a appelé, dans ce sens, le gouvernement à hâter la mise en place de stratégies à moyen et à long terme pour regrouper, recycler et valoriser les déchets, comme c’est le cas pour la plupart des pays, surtout qu’ils constituent une source d’énergie et peuvent être à l’origine de la création de projets économiques favorisant une employabilité optimale pour les jeunes et à même d’améliorer les situation environnementale des zones d’habitation.

Adnène Bouassida a, également, réclamé la mise en place d’une nouvelle décharge, surtout que celle de Borj Chakir a atteint ses limites d’exploitation. L’incendie survenu dans la décharge des ordures ménagères de Borj Chakhir (Sidi Hassine-gouvernorat de Tunis) a été circonscrit jeudi, en ayant recours aux grands engins et matériel d’extinction. Le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokthar Hammami, a laissé entendre que la hausse des températures pourrait être à l’origine du déclenchement de l’incendie, surtout que les déchets dégagent du gaz combustible.

Selon les premières estimations, l’incendie qui s’est déclaré la veille de l’Aïd El Fitr dans la décharge de Borj Chakir s’est étendu sur 3 à 7 hectares. Plusieurs enfants ont été hospitalisés, suite à une asphyxie par le nuage de fumée en provenance de la décharge.

La décharge de Borj Chakir a été créée en 1999. Elle compte parmi les plus grandes de la Méditerranée et s’étend sur 120 hectares. Les habitants de la zone de Sidi Hassine exigent depuis des années sa fermeture.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire