La Direction générale des forêts relevant du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a annoncé, mardi, qu’elle s’apprête à planter 2 millions d’arbres dans les zones les plus touchées par les incendies de l’été 2021.

Et de préciser que cette campagne qui débutera le deuxième dimanche de novembre 2021 et se poursuivra jusqu’au mois de mars 2022, vise à soutenir l’effort national de reboisement et de développement de la couverture forestière en Tunisie.

La direction générale des forêts a en outre fait savoir que cette action sera organisée d’une manière participative dans toute la République et avec toutes les composantes de la société civile pour planter les arbres dans les espaces verts, les jardins, les parcs et dans toutes les institutions, notamment éducatives et sanitaires.

Les surfaces forestières brûlées ont enregistré, jusqu’au 20 août 2021, une hausse de 322 % par rapport à la même période de l’année 2020, malgré la baisse du nombre des incendies de 25%, selon les statistiques publiées par l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI) dans sa note de veille du mois de septembre 2021.

En effet, 274 incendies ont été recensés depuis le début de l’année jusqu’au 20 août 2021, soit une superficie de 9 158,2 hectares (ha) des forêts brûlées, contre 365 incendies (2 169 ha), au cours de la même période de 2020.

Ces superficies s’ajoutent à 1 4122 ha des forêts brûlées dans les zones militaires fermées (du 20 juin au 2 juillet 2021) sachant que les surfaces brûlées représentent au total 23 280 ha, soit 2,04% de la superficie totale des forêts en Tunisie.

Les incendies sont expliqués, selon l’ONAGRI, par la hausse des températures, phénomène qui devient de plus en plus fréquent avec les changements climatiques faisant savoir que les zones les plus affectées par les incendies de forêt en Tunisie sont essentiellement les gouvernorats de Kasserine (13 264 ha) et Jendouba (3 363 ha)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire