Les travaux de rénovation et de réhabilitation de l’hôtel « Les chênes » (El Fernane), l’un des plus anciens hôtels de la région de Jendouba , ont été lancés en vue d’une réouverture prévue en septembre 2022.

Situé dans les hauteurs de la forêt d’Ain Drahem, l’hôtel « Les chênes » a été fermé en 2003 pour non conformité aux règles permettant l’exploitation de l’unité selon les normes de sécurité générale.

La rénovation et la réhabilitation de l’hôtel concerne le réaménagement de 34 chambres d’une capacité totale de 68 lits, la construction d’une piscine, d’une salle multidisciplinaire, et d’un centre de SPA , a fait savoir le commissaire régional du Tourisme à Tabarka, Issa Marouèni à l’agence TAP.

Le coût des travaux est estimé à 6,5 millions de dinars, a ajouté le responsable en précisant que l’unité hôtelière sera classée dans la catégorie 3 étoiles.

Bâti en 1907 au milieu de la forêt de Ain Drahem , « Les Chênes » était l’une des destinations préférées des touristes européens en particulier ceux passionnés par la chasse aux sangliers.

(Photo : Mohamed El YAHYAOUI ) 
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire