La commissaire de l’expsoition, Zainab Hasoon, y a réuni les artistes basés en Tunisie : Achref Bettaïeb, Becem Sdiri, Ghad Lemjid, Jack Montaly, Jawher Ouni, Souheïla Ghorbel et Mo Mezghani (alias <Intrinsic>), dont les œuvres se composent de peinture, vidéo, son, installation et photographie.

La station d’art B7L9 de la Fondation Kamel Lazaar présente, depuis le 4 septembre et jusqu’au 3 octobre 2021, l’exposition collective ‘’ Cellules’’ qui met en conversation un ensemble d’œuvres créées dans l’espace du B7L9 ainsi qu’un programme parallèle axé sur la musique, le son, la vidéo, la performance, les ateliers et la recherche. Le programme est le résultat de rencontres inopinées entre les artistes qui ont émergé au cours du processus de développement de l’exposition et dans les locaux de la station d’art.

«Cellules» est une restitution de travaux réalisés lors d’une résidence organisée à la station d’art, dans laquelle, la commissaire de l’expsoition, Zaïnab Hasoon, a réuni les artistes basés en Tunisie : Achref Bettaïeb, Becem Sdiri, Ghad Lemjid, Jack Montaly, Jawher Ouni, Souheïla Ghorbel et Mo Mezghani (alias <Intrinsic>), dont les œuvres se composent de peinture, vidéo, son, installation et photographie.

«Les artistes en résidence au B7L9, Lil Asaf, BA et Oldyungmayn, MC et producteurs, ont collaboré pour développer du son et de la musique dans un studio improvisé qui fait partie intégrante de l’espace—une composante essentielle du processus de réflexion à l’origine de l’exposition.

Le studio dans lequel ils ont travaillé a été développé en étroite collaboration avec des artistes et des collectifs basés en Tunisie, tels que B-Saâd et a permis de créer une dynamique de travail qui reflète le thème général de l’exposition— des blocs de construction dans un espace collectivement dynamisé de la scène artistique tunisiens», lit-on dans le texte curatorial. «Les cellules sont les composantes essentielles du corps. Chacune a sa propre forme et son propre rôle, et toutes se développent ensemble pour préserver l’ensemble. Cette image d’un corps organique constitué de parties individuelles et dynamiques qui grandissent ensemble correspond au processus dans lequel cette exposition— Khaliya, mot arabe signifiant «cellule»— s’est développée», explique Zaïnab Hassoon.

Cette métaphore viendrait mettre en lumière la communauté artistique en tant que corps social et politique, qui favorise, à la fois, l’anonymat et l’expérimentation, mais aussi l’amitié et la collaboration improvisée et inattendue comme mode de pensée, d’existence, de vivre-ensemble et de solidarité. Ouvert en 2018, La Station d’art B7l9 est un centre d’art contemporain à but non lucratif implanté à Tunis en banlieue dans une zone rurale. La station propose un programme annuel complet d’événements artistiques et culturels accessibles gratuitement à tous. 

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire