L’idylle entre l’entraîneur Ridha Jeddi et l’USBG à été de courte durée et a pris fin hier après-midi avec une rupture conventionnelle du contrat liant les deux parties.  Les deux matches de la Coupe de la CAF et la qualification moins facile que prévue ont convaincu les responsables benguerdanais que Ridha Jeddi n’a pas le profil idéal pour une saison fort ambitieuse et où la barre est placée un peu haut .

H.J.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire