Le Conseil de coopération économique tuniso-libyen a appelé les entreprises tunisiennes opérant dans les différents domaines, les femmes et les hommes d’affaire tunisiens à participer à la foire internationale de Benghazi (Libye) qui se tiendra du 17 au 21 octobre 2021.

Organisée à l’initiative de la filiale de la région Est du conseil des hommes d’affaires libyen, sous l’égide du centre libyen de développement des exportations, l’organisation de cette manifestation qui devra attirer environ 300 mille visiteurs, été programmée en août dernier mais elle a été reportée en raison de la fermeture des frontières entre la Tunisie et la Libye.

Environ 500 entreprises venant de la Tunisie, de l’Algérie, de l’Egypte et du Maroc, participeront à cet événement en marge duquel trois salons seront organisés; à savoir : « La Libye pour le bâtiment et la construction « , « La Libye pour l’électroménager » et « foire Internationale de Benghazi de l’alimentation ».

Dans une déclaration à l’Agence TAP, le directeur exécutif du Conseil de coopération économique tuniso-libyen, Saber Bouguerra qui a effectué plusieurs visites à Benghazi (1050 km de la capitale libyenne Tripoli) dans le but de renforcer la présence tunisienne dans cette ville, a évoqué l’absence totale des entreprises tunisiennes dans cette région dans laquelle les marchandises tunisiennes sont très sollicitées, notamment, les produits alimentaires, les médicaments, les matériaux de construction, les produits médicaux et paramédicaux et les services, outre les entreprises opérant dans les secteurs pétroliers et gaziers et l’investissement immobilier.

Lors de plusieurs rencontres tenues, en août dernier, avec des responsables de Benghazi, Bouguerra avait appelé à ouvrir un consulat tunisien dans cette ville afin de faciliter les procédures aux investisseurs.

Et d’ajouter que les rencontres se sont poursuivies en septembre avec le maire de Benghazi pour examiner les modalités de coopération et intensifier la présence commerciale, économique dans cette région.

À noter que le conseil de coopération économique tuniso-libyen a signé, fin août 2021, un protocole de coopération avec le Conseil libyen des hommes d’affaires de la région Est visant à développer et à mettre en œuvre des programmes conjoints dans divers domaines. Il s’agit en outre de tirer profit de l’expertise des ressources humaines afin de booster la coopération économique entre les deux pays.

En vertu de cet accord, les procédures de déplacement, d’entrée et de résidence seront facilitées pour les chefs d’entreprises des deux pays ainsi que les marchandises et équipements.

De même, les obstacles entravant le commerce seront réduits. Benghazi, une ville « dévastée » par la guerre, dispose de nombreuses zones industrielles et nécessite d’énormes travaux de reconstruction, a indiqué Bouguérra, estimant que cette ville est propice à l’investissement.

Le Conseil libyen des chefs d’entreprises est considéré comme l’organe juridique représentant les hommes et les femmes d’affaires en Libye reconnu par les autorités concernées en Libye. Il vise à développer le rôle du secteur privé dans le développement économique.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire