Affichant son ambition d’offrir un temps fort de création artistique et d’engagement citoyen, ancré dans sa ville, très lié à son pays et sa région, et ouvert au monde, Dream City, soutenue par l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne en Tunisie, informe que depuis deux ans, des artistes libres, généreux et engagés se consacrent à de nouveaux projets qui engagent un territoire, ses populations, ses grands enjeux politiques et sociaux. Le but étant d’organiser surtout un festival qui s’adresse à la cité entière, en la mobilisant et l’intégrant directement et profondément dans ses créations artistiques.
En attendant de dévoiler prochainement la programmation de sa septième édition, Dream City informe dans un communiqué de presse que plusieurs artistes seront au rendez-vous dans ce festival d’art contextuel, porté par des artistes de toutes les régions et de plusieurs univers artistiques, à l’instar de Nidhal Chamekh, Amira Hamdi et Atef Matallah de Tunisie; Tania El Khoury, Radouane Mriziga and Dahlia Taha de la région Mena; Serge-Aimé Coulibaly and Boyzie Cekwana du continent africain, et Jozef Wouters, Floy Krouchi, Thomas Bellinck et Adeline Rosenstein d’Europe.
Ce sont tous des artistes émergents et établis, qui s’expriment en mouvement, par la parole ou en gestes plastiques ou cinématographiques : tous ensemble, ils visent à offrir des perspectives autres, des paroles, propositions et parfois des solutions, dans un monde qui a besoin plus que jamais d’imagination, de liberté, d’espoir et de souffle.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire