La Commission nationale de lutte contre le terrorisme (CNLCT) a décidé de prolonger, de six mois, le gel des avoirs et des fonds de 43 personnes physiques liées au terrorisme, selon un texte paru, ce vendredi 24 septembre au Jort.

Les noms des 43 personnes concernées par ce gel sont publiés sur le site officiel de la Commission avec les chefs d’inculpation qui leurs sont reprochés et la date à laquelle ils ont commis ou participé à des opérations terroristes. Il s’agit de 42 tunisiens et un seul étranger de nationalité italienne, précise la commission

Cette action intervient en application de la loi organique n°2019-9 amendant et complétant la loi n°2015-26 relative à la lutte antiterroriste et le blanchiment d’argent, ajoute encore la commission.

Le 18 mars 2021, la Commission nationale de lutte contre le terrorisme avait ordonné le gel des avoirs de 3 personnes soupçonnées de financer le terrorisme.

La commission a annoncé, via un communiqué, le gel des biens de quarante personnes physiques impliquées dans des affaires terroristes.

Selon le président de la Commission, Mounir Ksiksi, 132 personnes physiques et organisations sont, aujourd’hui, soumises à la même sanction.

La Commission nationale de lutte contre le terrorisme se penche actuellement sur la révision de la stratégie nationale de la lutte antiterroriste. Cette nouvelle approche sera présentée en novembre prochain au conseil de la sûreté nationale.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire