MOINS d’une semaine après la tenue du dialogue national sur le secteur de l’énergie et des mines, au cours d’une soirée ramadanesque qui s’est déroulée durant plus de cinq heures à la Cité de la culture à Tunis avec la participation de tous les acteurs impliqués dans la refonte du secteur, Youssef Chahed, chef du gouvernement, a présidé, hier, un Conseil ministériel consacré à l’examen des résultats auxquels a abouti la rencontre du 30 mai dernier.

En plus clair, hier, Youssef Chahed et les ministres concernés ont planché sur les contours de la nouvelle stratégie qui sera mise en œuvre et qui a pour ambition de rendre l’autosuffisance énergétique possible dans les années à venir, dans la mesure où elle n’est plus considérée comme un rêve inaccessible mais plutôt comme un objectif réaliste et réalisable. Et comme à l’accoutumée, la stratégie en question obéira à l’approche participative suivie par le gouvernement Youssef Chahed consistant à donner la parole à tous les partenaires ayant leur mot à dire dans le secteur, comme ce fut le cas lors des deux précédents dialogues nationaux relatifs à la santé et au transport.

Les participants parlant au nom de l’Ugtt, de l’Utica, de la commission parlementaire de l’énergie ainsi que les représentants de la société civile se sont exprimés à cœur ouvert, n’éludant aucune question et exposant leurs solutions ou proposant en toute franchise et liberté mais aussi sous le sceau de la responsabilité, loin de toute instrumentalisation à caractère politique ou électoral.

D’ailleurs, les thèmes qui ont dominé les débats du 30 mai dernier, plus particulièrement la sécurité énergétique, la gouvernance du secteur et la rationalisation de la consommation, ont présidé, hier, à la discussion générale au sein du Conseil ministériel restreint, ce qui montre que les décisions qui seront annoncées, dans les jours à venir, répondront aux attentes et aux aspirations des professionnels du secteur.

Charger plus d'articles
Charger plus par Abdelkrim DERMECH
Charger plus dans Editorial

Laisser un commentaire