A la mémoire de notre cher

Mohamed Moncef CHELLI

Voilà une année d’absence qui a laissé dans nos cœurs une plaie profonde mais une présence étincelante qui demeure à jamais irremplaçable tellement il est difficile de se passer d’un Moncef aussi exceptionnel. Mais le chagrin de t’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de t’avoir connu.

Tu nous manques énormément nous toute l’équipe que vous aviez forgée avec l’amitié indéfectible, l’abnégation et le travail exquis.

Que tous ceux qui t’ont connu et apprécié ton talent de journaliste hors pair récitent la Fatiha à ta mémoire.

M’hammed, Amor, Moez, Adel, Hela, Borhen, Jaber, Imed

et tous les collègues

Charger plus d'articles
Charger plus par Nécrologie La Presse
Charger plus dans Nécrologie

Laisser un commentaire