Le juge d’instruction militaire a décidé, de maintenir Seifeddine Makhlouf en détention et de rejeter la demande de sa libération, annonce, jeudi, Me Malek Ben Omar, membre du Collectif de défense.

Seifeddine Makhlouf, est député du bloc la Coalition Al-karama au Parlement, dont les activités sont suspendues, depuis plus de deux mois.

D’après Me Ben Omar, sollicitée par la TAP, deux mandats de dépôt ont été émis contre Makhlouf. Le premier concerne l’affaire dite de l’aéroport, alors que le second est lié à la conversation qui a eu lieu entre lui et le Procureur de la République adjoint du tribunal militaire.

Pour Me Ben Omar le procès de Seifeddine Makhlouf est  » politique  » par excellence. Il a fait savoir que le collectif de défense va faire appel du jugement.

Le 27 septembre courant, un mandat de dépôt a été émis contre le député Seifeddine Makhlouf dans l’affaire dite de l’aéroport.

Le 21 septembre du même mois, le juge d’instruction militaire a décidé d’émettre un mandat de dépôt contre le député suspendu, Seifeddine Makhlouf, pour avoir  » insulté et menacé l’un des juges « , selon l’institution du procureur général de la justice militaire

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire