A l’approche de l’examen du Baccalauréat, une conférence de presse s’est tenue au sein du commissariat régional à l’éducation de Bizerte pour présenter les préparatifs et les mesures qui vont être prises afin d’assurer le bon déroulement de cet examen national.

Dans la ville de Bizerte, 6.768 candidats passeront le baccalauréat du 12 jusqu’au 19 juin. Les candidats sont répartis comme suit : 5.705 appartenant aux établissements étatiques, 784 issus des lycées privés et 279 candidatures libres.

Le pourcentage des filles prend toujours le dessus

Pour cette année, le pourcentage des candidates de sexe féminin sera de l’ordre de 60.79%  contre 39.21 % pour les candidats de sexe masculin. On remarque ainsi que le nombre total des filles passant cette épreuve dépasse, comme toujours d’ailleurs, le nombre des garçons. Ceci est aussi valable pour la plupart des sections sauf la technique, les sciences de l’informatique et le sport où les garçons représentent la majorité.

L’informatisation du système

C’est pour la deuxième année consécutive  que les épreuves d’examen de musique et d’examen pratique d’informatique ont été envoyées par mail. « Je considère que cette expérience est réussie malgré qu’elle est laborieuse et qu’elle nécessite beaucoup de vigilance et du professionnalisme », avançait avec beaucoup d’enthousiasme un des responsables de l’éducation nationale à La Presse.

« Nous essayons d’informatiser tout le système. Nous avons commencé par l’inscription en ligne des élèves de la première année primaire. Elle sera généralisée à tous les niveaux car il s’agit de conférer à ce projet de la crédibilité en mettant tous les élèves sur un pied d’égalité », a relevé un autre responsable ajoutant, par ailleurs, que pour les parents analphabètes ou qui n’ont pas accès à internet, il est possible de contacter le commissariat régional qui fera le nécessaire.

Des mesures de sécurité
renforcées

Le commissaire régional à l’éducation, Nabil Smadhi, a confirmé de son côté que les candidats ont été informés de l’interdiction absolue d’apporter le téléphone portable ou tout autre sorte d’appareil électronique le jour de l’examen et que toute infraction à ce règlement sera considérée comme tentative de fraude. C’est aussi le cas pour les calculatrices qui peuvent être programmables. Il n’est permis  au candidat d’utiliser que  celle qui porte la signature et le cachet des directions des lycées devenus beaucoup plus vigilants par rapport au contrôle du type et du modèle de ces calculatrices.

Il a même avancé qu’il n’est plus permis aussi aux enseignants surveillants de garder leur téléphone mobile, afin d’instaurer une sorte d’équité avec les élèves.

Concernant le sujet des élèves niqabées qui a été également évoqué, M.Smadhi  a tranché qu’il n’est pas question d’accepter qu’elles passent l’examen le visage couvert.

En outre, la nouveauté sera la présence d’un responsable n’appartenant pas au centre d’examen avec un agent chargé de la sécurité pour éviter d’éventuels grabuges qui peuvent être provoqués par des élèves indisciplinés.

Cas spéciaux

Il a rajouté que pour cette année, il n’y a  pas de candidats qui nécessiteront des mesures et des conditions spéciales. « Heureusement, pour cette année, nous n’avons pas de candidats détenus ni hospitalisés. Des candidats malvoyants à besoins spécifiques passeront les examens dans les centres tout comme les autres… », a-t-il expliqué.

Le candidat le plus âgé est un monsieur qui a 55 ans de la région d’El Alia du gouvernorat de Bizerte et qui a présenté sa candidature pour la section lettres. Quant à la plus jeune candidate, c’est une fille n’ayant que dix-sept ans inscrite au lycée secondaire de Tinja en section sciences expérimentales.

Pendant la réunion, l’accent a été mis sur l’examen du Baccalauréat, vu son importance.

Néanmoins, les responsables n’ont pas manqué de passer l’information par rapport aux autres épreuves nationales facultatives comme l’examen de la neuvième année pour l’accès aux lycées pilotes qui va se dérouler du 24 au 26 juin prochain,  suivi directement de l’examen de la sixième année de base qui refait surface et qui va être passé du 27 au 29 juin. Les résultats seront annoncés respectivement les 10 et 12 juillet pour ces deux examens.

En ce qui concerne le Baccalauréat, le résultat de la session principale sera annoncé le 30 juin. Quant aux élèves recalés à la session de contrôle qui se déroulera du 02 au 05 juillet, les résultats seront annoncés le 13 juillet prochain.

Des mesures de sécurité de plus en plus sévères ont été prises par le commissariat régional à l’éducation de Bizerte qui travaille d’arrache-pied afin d’assurer le bon déroulement de ces examens aussi importants pour les élèves que pour leurs familles !

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Sarah BEN OMRANE
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire