Les «Requins du Nord» voyageront beaucoup dans le Sud du pays…


La configuration du calendrier du championnat n’a pas gâté les Cabistes sur le plan des adversaires. Non pas que ces derniers soient «imbattables» au niveau sportif, mais parce que leur situation géographique est à l’opposé de celle du CAB. En effet, les camarades de Kchok auront à effectuer, à maintes reprises, de longs déplacements dans le Sud du pays, à l’occasion de cette nouvelle saison. Ils iront à Tataouine, d’abord, en guise de match d’ouverture, puis à Métlaoui, Sfax et Ben Guerdane. Certes, ils sont habitués à ce genre d’aventures, mais on aurait souhaité, dans la large famille cabiste, une répartition équitable dans les deux poules. Mais c’est le classement de la dernière saison qui en a voulu ainsi. Il ne s’agit pas ici de se lamenter sur un tel sort. On peut même dire que le CAB est tombé dans un groupe équilibré dans lequel il pourra se construire une personnalité et être, par conséquent, prêt à défendre sa place parmi l’élite. Mais on sait que, les Cabistes passent par des moments pour le moins difficiles dans tous les domaines : administratif, matériel et sportif.

Avec les moyens du bord

Il est inutile maintenant de revenir sur les raisons de cette descente aux enfers. Pour l’heure, l’équipe nordiste s’apprête à entamer le nouvel exercice avec les moyens du bord, mais du mieux possible. Elle aura à opposer, face à ses adversaires, sa fraîcheur physique, car relativement jeune, et surtout sa volonté de réussir à faire taire ses détracteurs. Hier, elle a disputé au stade Zouiten un troisième match amical contre le CA au cours duquel l’entraîneur Hidoussi a, de nouveau, fait tourner l’effectif à la recherche de l’équipe-type qui semble se dessiner, dix jours avant le coup d’envoi de la compétition.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire