Le programme de la 7e édition de l’Octobre musical à Sousse, établi par le commissariat régional à la culture, est actuellement fin prêt.

Cette manifestation, qui comporte au total 10 représentations, s’étalera du 9 au 31 octobre courant.

Chaque soirée aura lieu à partir de 19h00, et ce, dans trois espaces culturels, à savoir le Théâtre municipal, le Centre culturel de Sousse et l’ISM (l’Institut supérieur de musique).

L’ouverture sera assurée par le concert de la troupe de l’Institut de la «Rachidia» de Sousse, qui se produira le samedi 9 octobre au Centre culturel de la ville.

D’autres soirées ont été programmées au cours de cette manifestation, on cite notamment  la musique jazz avec le trio Malek Lakhoua (batterie), Wajdi Riahi (piano) et Wassim B.Rhouma (contrebasse). Cette soirée est programmée pour le 11 octobre à l’ISM.

Les deux artistes, Sonia Ben Abdallah et Haïder Amir, se produiront le 15 octobre à l’ISM. L’artiste Dorsaf Hemdani se produira le 16 octobre au Centre culturel.     

L’artiste Adel Missaoui sera sur scène le 22 octobre au Théâtre municipal avec un groupe de jeunes artistes, dont Mohamed Ben Salah, Mohamed Ali Baraket, Roua Naceur El Haq et Selma Jedda.

Makram El Ansari apportera un souffle contemporain à la musique traditionnelle tunisienne au cours de la soirée programmée pour le 23 octobre au Théâtre municipal.

La troupe de l’Association du club Sombati de musique arabe de Sousse tiendra un concert le 24 octobre au Théâtre municipal.

La musique classique a été programmée le 28 octobre au Théâtre municipal avec le duo Mark Drobinsky (violoncelle) et Petrov Todor( piano).

L’artiste Khaled Slama se produira à la soirée baptisée : «La porte de la Médina», et ce, le 29 octobre au Centre culturel.

L’artiste Mehdi Ayachi est programmé pour le 30 octobre au Théâtre municipal.

Enfin, la clôture de l’Octobre musical sera assurée par l’Orchestre symphonique de la Ville de Sousse sous la férule du duo Mohamed Amine Gasmi et Naceur Efrit,  et ce, le 31 octobre au Théâtre municipal de Sousse.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire