L’équipe de Tunisie fait le plein. Troisième match, troisième victoire.

Stade olympique Hamadi-Agrebi de Radès. La Tunisie bat la Mauritanie 3-0. (2-0 à la mi-temps). Buts d’Elyès Skhiri (15’), Wahbi Khazri (42’) et Seifeddine Jaziri (87’). Arbitrage de l’Ethiopien Bamlak Tessema.

Tunisie : Ben Mustapha, Kechrida, Bronn, Meriah (Talbi 76’), Maaloul, Laidouni, Skhiri, Bguir (Teunekté 84’), Sliti (Ben Youssef 65’), Khazri (Jaziri 66’) et Ben Slimane (Ben Romdhane 77’).

Mauritanie : Namori, Diaw (Diop 46’), Bakary, Abeid, Thiam, Dellahi, Abdallahi, Yacoub (Souied 46’), Diakité, A. Kamara (O. Camara 60’) et Adama.

Comme attendu, la mission des hommes de Mondher Kebaïer était facile hier face à une modeste formation mauritanienne qui, franchement, n’a pas fait le poids. Et sans être prétentieux, la note aurait pu être plus salée. Notre team national n’a pas trop attendu pour créer le danger. Nous jouions à peine la 6’ lorsque Laidouni a vu son tir repoussé par la défense mauritanienne. Après cette première tentative, nos internationaux ont donné l’impression de prendre leur mission un peu à la légère au point d’assister à un cafouillage au sein de notre défense qui aurait pu nous coûter cher (11’) à cause entre autres de Yassine Meriah.

Après cette légère frayeur, nos joueurs se sont repris. Et quand notre sélection joue son style habituel, le but n’est jamais loin. Après le quart d’heure de jeu, la donne changea quand Elyès Skhiri profita d’un centre en retrait de la gauche pour ouvrir la marque d’un tir à la fois puissant et cadré (15’).

Après cette ouverture du score, nos internationaux ont raté beaucoup d’occasions, Naïm Sliti en particulier qui, deux fois de suite, tira lamentablement dans les mains du portier mauritanien alors qu’il se trouvait seul face à lui (27’ et 31’).

De leur côté, les Mauritaniens allaient créer une seule occasion tout au long de la période initiale. Suite à une accélération, Aboubakar Kamara a vu son tir dégagé sans difficulté par Ben Mustapha (40’).

Après cette tentative mauritanienne, nos internationaux ont cherché à doubler la mise afin de confirmer leur parfaite domination des débats. A la 41’, Khazri servit Laidouni en retrait, mais le tir de ce dernier est dégagé sans difficulté par la défense mauritanienne (41’). Une minute plus tard, l’insistance des nôtres allait porter ses fruits : Sliti, parti sur la droite, centra pour Khazri qui, d’un tir à ras de terre, logea sans difficulté la balle dans les filets de Namori (42’).

Comme à l’entraînement…

La nette domination des nôtres s’est traduite durant la seconde période de jeu. Kechrida aurait pu tripler la mise, mais son tir a frôlé la transversale (58’). La fraîcheur physique de Seifeddine Jaziri et Fakhreddine Ben Youssef, incorporés par la suite, a donné une plus-value à la ligne d’attaque. Suite à une action collective qui a fait perdre son équilibre au gardien mauritanien, Seifeddine Jaziri s’est trouvé devant une cage vide et a, ainsi, triplé la mise (87’).

Bref, notre sélection nationale était en roue libre. La note aurait pu être plus salée, sauf que nos joueurs n’ont pas trop poussé. Le rythme a même baissé par moments au point qu’on se croiyait à une séance d’entrainement. Avec cette troisième victoire d’affilée, notre sélection préserve son leadership du Groupe B.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire