La commission régionale de lutte contre les catastrophes et l’organisation de secours au gouvernorat de Jendouba a appelé les citoyens notamment les agriculteurs et les habitants des régions forestières et montagneuses à faire preuve de vigilance et à prendre les précautions nécessaires contre le risque d’incendie au niveau des exploitations céréalières et fourragères suite à la hausse des températures en cette période.
Dans un communiqué rendu public, la commission a souligné l’importance de renforcer la prévention et le suivi ainsi que de coordonner les efforts pour éviter la propagation des incendies qui risquent de se déclencher dans les forêts limitrophes des frontières tuniso-algériennes, à cause de la forte canicule.
La même source a également exhorté les habitants et agriculteurs à éviter, jusqu’à la fin du mois d’octobre 2019, de brûler les résidus des cultures par mesure de précaution contre la propagation du feu aux exploitations avoisinantes.
Selon l’Institut National de Météorologie (INM), les Températures sont en hausse jusqu’au 10 juin dans la plupart des régions. Les maximales dépasseront 40 degrés avec des coups de sirocco.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire