Les « Sang et Or » replongent cette semaine dans l’aventure continentale. Réussir le départ en C1 africaine est le prochain but à atteindre par Radhi Jaïdi.


La consécration en Supercoupe de Tunisie 2021 devant le CSS a permis au staff technique « sang et or » de disposer d’un laps de temps confortable, long de trois semaines, pour préparer l’esprit tranquille l’entame de l’aventure africaine. Une nouvelle campagne continentale qu’entamera le champion de Tunisie en titre, dimanche prochain, dans la ville libyenne de Benghazi. L’adversaire de l’EST n’est pas Al-Ahly Benghazi mais plutôt Al-Ittihad Tripoli qui a choisi le Stade des Martyrs de Benghazi pour accueillir son hôte tunisois. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 17h00.

Un dernier test pour la route…

Au lendemain du sacre remporté devant le CSS, les Espérantistes se sont remis au travail le matin même. Les joueurs qui n’ont pas pris part, la veille à la Supercoupe de Tunisie, ont disputé un match amical contre le club divisionnaire de l’Avenir Sportif de la Soukra. La rencontre s’était soldée sur une victoire écrasante (7-0). Samedi dernier, les « Sang et Or » ont disputé un dernier match amical avant le déplacement de Benghazi. Ils ont choisi pour sparring-partner l’Avenir Sportif de Réjiche. La rencontre s’est soldée sur une parité vierge.

Coulibaly, opérationnel

Au-delà du résultat, la rencontre a enregistré la participation de Fousseny Coulibaly qui a fait son entrée en cours de jeu à la place de Chaâlali. Tout laisse donc croire que l’Ivoirien fera partie de la délégation « sang et or » qui se déplacera cette semaine à Benghazi et il n’est pas exclu qu’il fasse partie des plans de Radhi Jaïdi. Quant à Moussa Konaté, il est désormais qualifié et poursuit un programme de préparation spécifique. Lui, par contre, ne sera pas fin prêt en prévision de la manche aller du 2e tour préliminaire de la Ligue des champions contre la formation libyenne.   

Ambitions grandissantes 

Le choix de Benghazi n’altérera pas la capacité des Tripolitains étant que le choix porté sur le Stade des Martyrs est fait, entre autres, pour la qualité de sa pelouse. Les Tripolitains attaquent la campagne africaine avec des ambitions grandissantes et leurs dirigeants n’ont pas hésité à mettre le paquet pour en avoir les moyens. Le 5 septembre dernier, Al-Ittihad Tripoli a nommé un nouvel entraîneur à la tête de son équipe première, l’Italien Giuseppe Sannino. Connus pour être des joueurs techniques, les Libyens ont toujours fait bonne figure même quand ils ne vont pas loin dans les compétitions africaines. C’était aussi le cas quand leur championnat national était à l’arrêt à cause de la situation sécuritaire dans le pays. Bref, il faut s’attendre à ce que les hommes de Jaïdi aient un déplacement difficile à Benghazi. Un déplacement qu’il faudra réussir quand même en ramenant un résultat positif.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire