Première femme à la tête de l’Alecso (Organisation Arabe pour l’éducation, la culture et les sciences), Hayet Guettat Guermazi, est nommée ministre des affaires culturelles au sein du nouveau gouvernement de Najla Bouden qui, avec son équipe gouvernementale composée de 24 ministres et 1 secrétaire d’Etat dont 9 femmes, ont prêté serment devant le président de la République Kais Saied au cours d’une cérémonie solennelle organisée lundi matin au Palais de Carthage.

Titulaire d’un doctorat. en Histoire et Anthropologie de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, Hayet Guettat Germazi a été directrice du département de la Culture et du programme de sauvegarde du patrimoine au sein de l’Organisation Arabe pour l’éducation, la culture et les sciences qu’elle a intégré en 2011 avant de devenir la directrice générale en 2017.

La nouvelle ministre des affaires culturelles, l’une des neuf femmes du nouveau gouvernement, a occupé le poste de conseillère auprès du ministre de la Culture. Professeure universitaire, elle a également enseigné dans de nombreuses institutions de l’enseignement supérieur à l’instar de la faculté de La Manouba, de l’Institut Supérieur des Métiers du Patrimoine et de l’Institut Supérieur Théologie de Tunis.

Il est à rappeler que sa candidature pour le poste de directrice générale de l’Alecso a été soutenue en 2017 par l’ancien président de la république feu Béji Caïed Essebsi, dans le cadre du renforcement du rôle de la femme dans le travail des organisations, et pour l’application du principe de l’égalité des chances homme-femme, dans le domaine du leadership et de la prise de décision.
Hayet Guettat Guermazi est la troisième femme à occuper le poste de ministre des affaires culturelles après Latifa Lakhdhar (2015-2016) et Sonia M’barek (
janvier-août 2016).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire