Outre l’absence de trois joueurs blessés, cinq nouvelles recrues ne sont pas encore qualifiées pour l’épreuve continentale.


A Yenagoa, le coach sfaxien, Giovanni Salinas, doit faire preuve d’ingéniosité, cet après-midi, pour ramener un résultat positif devant la formation nigériane, Bayelsa United Football Club. En effet, le technicien italien s’est déplacé au Nigeria avec un effectif fortement amoindri. Jassem Hamdouni, Hazem Hadj Hassen et Saber Ben Hassine n’ont pas été du voyage pour cause de blessure. Outre l’absence de ces trois joueurs blessés, les cinq nouvelles recrues ne sont pas encore qualifiées pour la joute continentale, à savoir Hassen Ali, Hichema Nakkash, Malik Riyah, Ismael Diakité et Abderrahmen Touré.

22 joueurs du voyage

Vendredi, la délégation sfaxienne s’est envolée à destination de Yenagoa,  forte de 22 joueurs, en dépit des absences enregistrées. C’est que l’effectif sfaxien est suffisamment riche pour pallier les absences. Et même si le groupe est amoindri, à cause des absences enregistrées, Giovanni Salinas peut toujours compter sur la détermination de ceux qui fouleront, cet après-midi  à 15h00, la pelouse du Stade Samson Sia Sia de Yenagoa, notamment les joueurs-cadres, à l’instar de Alaâ Ghram, Houcem Dagdoug, le vétéran Chadi Hammami ou encore Mohamed Soulah. A Yenagoa, Salinas et ses hommes ont pour mission de ramener un résultat positif, histoire de prendre option en prévision de la manche retour, mais aussi une manière de faire oublier aux supporters la perte de la Supercoupe de Tunisie.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire