Le président de la République, Kaïs Saïed a souligné, lundi lors d’un entretien avec le ministre des Domaines de l’État et des Affaires foncières, Mohamed Rekik, la nécessité de préserver les terres domaniales et de les mettre en location au profit des jeunes chômeurs.

Il a évoqué à cet effet, la question de l’octroi des terres domaniales à des personnes appartenant à des partis politiques, à travers des contrats conclus à bas prix, en contrepartie de pots-de-vin.

Le chef de l’État a appelé à mettre fin à toutes les tentatives de spoliation des biens publics, à lutter contre les pratiques de monopole, de malversation et de corruption et à recouvrer les biens de l’État, affirmant qu’aucune personne et aucun parti ni organisation n’est au-dessus de la loi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire