L’union des enseignants universitaires et chercheurs tunisiens (IJABA) a appelé mardi la présidente de l’université de la Manouba à ouvrir une enquête suite à l’effondrement d’un toit d’une salle de cours à la faculté des lettres de La Manouba après les précipitations intenses enregistrées ces derniers jours.

Dans un communiqué rendu public, Ijaba a souligné l’impératif d’ouvrir une enquête et de déterminer les causes de cette catastrophe qui met en danger la vie des étudiants et des enseignants.

Selon la même source, le mandat de 4 ans assurés par la présidente de l’université de la Manouba ont été marqués notamment par une absence d’entretien de l’infrastructure de base de cet établissement universitaire malgré les multiples plaintes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire