L’objectif est  de renforcer la visibilité de la richesse artisanale en Tunisie

L’Office national de l’artisanat (Onat), en collaboration avec  la fondation Rambourg, a inauguré, récemment, un nouvel espace de ressources, d’échange  et de documentation. Cet espace qui contient de nouveaux équipements (scanner et traceur) s’inscrit dans le cadre du partenariat  entre l’Onat et la Fondation Rambourg. Le scanner-traducteur  permettra, en effet, à l’Onat de poursuivre au mieux sa mission de préservation et de valorisation du patrimoine artisanal en permettant d’accroître la numérisation des planches artisanales de la réserve historique de l’office.

En effet, la conférence  tenue  au cours de la semaine dernière a été une occasion pour évaluer l’avancement des autres  projets de ce même partenariat notamment celui de la cartographie  dématérialisée de l’artisanat tunisien, amorcée en septembre 2018.

Il s’agit d’un projet qui  vise à accroître la visibilité de la richesse artisanale en Tunisie en permettant une préservation des archives nationales et une protection du patrimoine artisanal tunisien en établissant un état des lieux systématique des savoirs et savoir-faire de l’artisanat.

Afif Jrad, coordinateur du projet, a précisé que la cartographie  permet de repérer tous les métiers et spécificités identitaires de l’artisanat dans le pays au niveau de chaque région, village et famille  pour mettre à la disposition des chercheurs des données précieuses sur le secteur de l’artisanat.  Une bibliographie pour répertorier tout ce qui a été créé sur l’artisanat sera également publiée en ce mois de juin.

H.S.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire