Dimanche dernier, les poulains de Victor Zvunka se sont montrés survoltés et bien déterminés pour empocher les trois points de la victoire et rester sérieusement dans la course pour la 4e place, synonyme d’une qualification à la Coupe de la CAF.

Ce faisant, ils ont affiché une performance bien convaincante et digne de la splendeur du club de Bab Jedid. Ils ont parfaitement maîtrisé les débats face à une formation espérantiste bien faiblarde lors de cette partie et passée finalement à côté de la plaque avec une performance bien inquiétante.

Ayant monopolisé le ballon tout au long des 90’ minutes de la partie, les coéquipiers de Wissem Yahya ont menacé la cage adverse à maintes reprises et raté au minimum trois occasions nettes de marquer.
Hormis quelques erreurs individuelles, l’arrière-garde clubiste s’est montrée solide et bien appliquée. D’ailleurs, les arrières latéraux ont fait du bon boulot notamment sur le flanc gauche. Ali Abdi n’a jamais cessé d’aider ses coéquipiers dans leurs montées offensives( le départ probable de ce dernier vers l’ESS pourrait certainement bouleverser les calculs du staff technique clubiste). Quant à ligne médiane, orchestrée par le bien expérimenté Wissam Yahya et le revenant Ahmed Khalil, elle a pu paralyser Franck Kom et ses camarades qui ont trouvé tant de difficultés à monopoliser le ballon et à créer le jeu.
De son côté, la ligne offensive a également répondu présent avec le trio Chamakhi-Hadded-Khefifi qui a pu créer pas mal d’occasions de scorer mettant l’arrière-garde espérantiste dans de grosses difficultés.

La maladresse des Clubistes…
En revanche, il faut dire que la concrétisation a terriblement fait défaut chez les hommes de Zvunka. Ayant réussi à sortir le grand jeu, les Clubistes ont néanmoins échoué dans la dernière touche avec des gâchis parfois «spectaculaires». Cette maladresse est due très vraisemblablement au volet psychologique, les joueurs ayant été lourdement critiqués cette saison. L’état d’esprit des Clubistes gravement touché cette saison a bel et bien laissé des traces profondes au sein de l’équipe. Les joueurs évoluent avec la peur au ventre et la confiance fait ainsi défaut.

Cette victoire fera certainement du bien pour le moral du groupe. Les joueurs vont pouvoir ainsi préparer leur match décisif face à l’ESS avec un moral au beau fixe. Pour mettre un terme au suspense, les «Rouge et Blanc » seront appelés à gagner ce dernier match du championnat à tout prix. Une victoire permettrait aux Clubistes de consolider leur chance de terminer quatrièmes.

Libérés de toute pression après cette victoire, les Clubistes seront appelés à non seulement gagner ce match mais aussi à ajouter un brin de manière, façon pour eux de se réconcilier définitivement avec leurs fans. Un succès avec l’art et la manière ferait oublier aux supporters cette saison cauchemardesque et préparer dans la sérénité le prochain exercice.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire