157 délégués réélus se sont déplacés des quatre coins du pays pour participer à l’assemblée générale élective et réélire les six membres manquants du conseil d’administration.

Si la Mutuelle assurance de l’enseignement (MAE) n’a pas tenu son assemblée générale élective (AGE), c’est en raison de la pandémie du Covid-19.

Les réélections des délégués régionaux et les membres du conseil d’administration n’ont pu avoir lieu assez tôt, puisque les rassemblements et les déplacements entre les gouvernorats étaient, parfois interdits. Le mandat 2017-2018-2019 a expiré depuis longtemps.

Pour le mandat en cours, il reste encore une année .C’est la raison pour laquelle 157 délégués réélus se sont déplacés des quatre coins du pays pour participer à l’Assemblée générale élective qui s’est tenue dimanche 14 novembre dans un grand hôtel de la banlieue nord et réélire les six membres manquants du conseil d’administration.

C’est l’ex-président du conseil d’administration qui a donné le coup d’envoi des travaux, priant les présents de réciter avant tout «La Fatiha» à la mémoire d’un disparu de la MAE, l’ex-délégué Abdelhmid Derbel.

Attachement sans faille à la MAE

L’organisation ne souffre aucun écart. Le protocole sanitaire est respecté. Gel et masques mis à la disposition des présents à l’entrée. Les sièges distancés à l’intérieur de la salle. 

Dans un premier temps de l’A.G, certains délégués ont pris la parole pour manifester leur attachement à la MAE, invitant leurs collègues à se comporter et à travailler comme toujours main dans la main pour le bien de l’institution. Puis, se référant à l’article 10 du Comité général des assurances (CGA), les participants à cette assemblée ont redonné confiance, à l’unanimité, au présidant sortant du C.A pour qu’il puisse présenter sa candidature pour un nouveau mandat .

Pour sa part, M. Lassaâd Zarroug, directeur général de l’institution, qui jouit du respect de tous ceux qui le connaissent parmi les présents, était présent et suivait attentivement tout ce qui se disait. Dans son intervention, avant le vote, il a tenu à exprimer sa satisfaction et en même temps insuffler plus de  motivation aux présents pour qu’ils travaillent en toute collaboration, pour le bien de cet organisme. Et sans entrer dans les détails, il a promis des horizons meilleurs pour la MAE à l’occasion de la célébration de son 60e anniversaire, l’année prochaine.

Fluidité et transparence

Après la pause-café, les 144 délégués présents sur un total de 157 sont passés au vote. L’opération s’est déroulée dans une ambiance cordiale, en toute fluidité et transparence, sous les yeux attentifs de deux huissiers-notaires. Aucune réclamation n’a été enregistrée.

Les six membres parmi ceux qui ont présenté leur candidature et qui ont été élus ou réélus sont les suivants :

Amine Hamdi, Houssème Rhouma, Mohsen Rezgui, Hafedh Boukhris, Mohamed Marouan Beltaïef, Anis Maâroufi.

Avec les trois anciens : Faouzi Mediouni, Abdelkrim el May et Samir Meddeb, le conseil d’administration est au complet avec ses 9 membres.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dhaou MAATOUG
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire