Le nombre de talentueux Siciliens de Tunisie est incalculable, et parmi les vedettes, du cinéma, du spectacle, du sport, nous comptons aussi de grands stylistes et couturiers de renommée internationale. Aujourd’hui, j’aimerais bien vous parler d’un Sicilien de Tunisie, reconnu dans le monde entier comme étant l’un des plus grands artistes de la haute couture et de la parfumerie française et mondiale : Loris Azzaro.

Loris, Bruno, Jean Azzaro, est né à Tunis le 9 février 1933 de parents siciliens. Son père, Matteo Azzaro est expert-comptable, sa mère, Bruna Mazzanti, femme au foyer. Loris fait ses études à l’école italienne Margherita di Savoia et ensuite au lycée Carnot, pour intégrer plus tard la faculté des lettres de Tunis, où il décrochera une licence de lettres modernes. Après une carrière d’enseignant au collège des garçons de Sousse (1957-1958) et au collège Ibn-Khaldoun à Tunis de 1958 à 1962, il s’installera à Paris et en 1965 il devient le créateur d’une entreprise d’accessoires de mode, devenue ensuite la maison de couture Loris Azzaro.

Ses créations ont tout de suite eu un grand succès parmi la jet-set parisienne et française et, à partir de 1968, Loris Azzaro devient l’un des plus prometteurs haut-couturiers de la mode française. Les photos de ses modèles sont alors reprises par les plus grandes revues mondiales de la mode et, à partir de ce moment, il sera considéré le symbole de l’élégance. Ses créations très colorées seront influencées par les couleurs de son pays d’origine auquel il restera toujours très lié.

Il faut dire que la Tunisie a été la source d’inspiration de beaucoup d’artistes, peintres, stylistes, acteurs… qui ont gardé tout au long de leur vie, et malgré leur succès, des attaches vitales avec leur pays d’origine, même si la Tunisie, hélas, n’a su ni les retenir, ni les valoriser…

En 1974, Loris Azzaro est déjà mondialement connu, et il se lance dans la parfumerie, avec son premier parfum pour femme «Azzaro parfum couture». Son succès est inévitable, ses fragrances aux parfums méditerranéens et africains seront vendues de par le monde et 10% du marché mondial du parfum masculin sera réservé à la parfumerie Azzaro !

Loris s’affirmera donc comme le styliste créateur représentant la quintessence de la marque méditerranéenne ; couleurs fortes et fluides comme le bleu, sa couleur préférée, le vert, accompagné par un design typiquement féminin, deviendront les couleurs des icônes des années soixante sur la côte d’Azur et Saint-Tropez et des nuits parisiennes des années soixante-dix.

La jet-set mondiale s’habillera chez Loris Azzaro : Joan Collins, Isabelle Adjani, Sophia Loren, Claudia Cardinale, Raquel Welsh, Dalida, Nicole Kidman et plein d’autres.

En 2003, la maison engage le jeune styliste Jérome Dreyfuss, pour donner du dynamisme à l’image couture. La compagnie financière Frey, spécialisée dans l’immobilier et le vin, acquiert une participation majoritaire dans Azzaro. Conformément à la confidentialité habituelle de la maison, les termes de l’accord restent secrets.

En novembre de la même année, Loris Azzaro meurt à l’âge de 70 ans à Paris. La direction de l’entreprise passe entre les mains de sa fille Béatrice qui désigne comme nouvelle styliste Vanessa Seward, ancienne assistante de Monsieur Azzaro, avec qui la marque vit une seconde jeunesse.

Charger plus d'articles
Charger plus par Alfonso Campisi
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire